Tout ce qu'il faut savoir quand bébé a de la fièvre


 08 Sep, 2017   Protéger sa famille   par : Dolly junker  4 visite(s)

baby-718146_960_720.jpg
  
  

La fièvre est une réaction naturelle du corps démontrant qu’il subit des agressions infectieuses.

Toutefois, il est indispensable de faire baisser la fièvre d’un tout-petit au-delà d’une certaine limite. Focus sur les bons réflexes à avoir lorsque son enfant est fiévreux.

Les bons gestes à adopter en cas de forte fièvre

La fièvre est un symptôme se manifestant par une température pouvant atteindre jusqu’à 40°C. Dans le cas où le petit boit beaucoup d’eau, mange bien ou joue, il faut juste le soulager. Cependant, une surveillance est requise et des médicaments sont à donner en cas de forte fièvre.

Sur Illicopharma.com, vous trouverez des traitements efficaces pour lutter contre la fièvre, à l’exemple de l’ibupradoll. Formulé à base d’ibuprofène, ce soin est recommandé à l’enfant pesant plus de 30 kg, soit à partir de 11 ans.

Mais avant de lui administrer un médicament antipyrétique, voici les bons gestes à adopter au quotidien. Prenez fréquemment sa température, tout en signalant l'heure pour chaque prise. Otez tous les vêtements chauds et gardez uniquement sur lui une couverture légère ou des habits légers.

L’enfant doit également boire de l’eau en quantité suffisante ou des repas liquides, comme de la soupe. Évitez de lui donner un repas ou une boisson froide. Il est aussi important que le bambin mange de la nourriture légère. Laissez-le se reposer au maximum et ventilez sa chambre en préservant une température ambiante allant de 18 à 21°C.

En cas d’hyperthermie, découvrez l’enfant sans le dénuder, surtout lorsque la température est en hausse. Pour éviter la déshydratation, donnez-lui régulièrement de l’eau ou du lait, en petites quantités. Et pour le rafraîchir, optez pour une éponge ou un linge mouillé.

Quand faut-il recourir à la consultation médicale ?

Face à un enfant fiévreux, la première réaction des parents est l’inquiétude. Voici quelques signes permettant aux parents de déterminer s’il faut faire appel ou non à un médecin. Dans le cas où la fièvre perdure plusieurs jours ou si l’enfant est moins réactif ou abattu, la consultation est justifiée. Si la fièvre fait plus ou est égale à 41 degrés, une consultation médicale en urgence est préconisée.

Chez  un enfant âgé de moins de 3 mois, il est nécessaire de consulter immédiatement un spécialiste en cas de fièvre afin de pouvoir en diagnostiquer l’origine. La fièvre est en général sans gravité et il est très rare qu'elle engendre des complications. De plus, elle perdure rarement. Un enfant fiévreux, qui doit être traité, a une température excédant les 38°.

Par ailleurs, une crise de convulsions, due à une montée de température, ne survient que très rarement. Une crise de convulsion causée par la fièvre ne dure pas longtemps, mais peut engendrer une forte inquiétude de la part des parents. Une crise de ce type peut engendrer une perte de connaissance de l’enfant ou de soudains spasmes généralisés au niveau des muscles. Il retrouve ensuite son état normal après quelques minutes. Dans ce cas précis, une consultation immédiate d’un médecin est nécessaire.

 


4 visite(s) | mot clés: