Les meilleurs conseils pour gérer la crise d’adolescence


 02 May, 2016   Conseils ados   par : Dolly junker  6 visite(s)

825330_w650 (1).jpg
  
  

L’adolescence se définit comme une période de contestation de l’enfant, caractérisée par la fameuse crise d’adolescence. Désir d’indépendance et d’autonomie, rejet de l’autorité, fugues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crise d'adolescence

L’adolescence se définit comme une période de contestation de l’enfant, caractérisée par la fameuse crise d’adolescence. Désir d’indépendance et d’autonomie, rejet de l’autorité, fugues… Cette phase est loin d’être une sinécure pour la famille. Et il est souvent difficile de gérer la situation, de décrypter les émotions et l’état d’esprit de l’enfant. Voici quelques conseils pour améliorer la situation et éviter que l’adolescent ne se laisse entraîner par ses mauvais penchants.

Imposer des limites claires

Les adolescents ont le don de provoquer leurs parents à travers leurs excès et leurs comportements exaspérants. Leur but est de faire réagir ces derniers et de tester leur amour. Les parents jouent en quelque sorte le rôle d’accusé de réception de leur vice. Si votre enfant sort tard le soir ou claque la porte de sa chambre, il vous appartient de fixer les règles et d’informer votre adolescent concernant la limite à ne pas dépasser. Il est aussi nécessaire de savoir comment exercer son autorité et bien éduquer son enfant.

Savoir dédramatiser

L’adolescent éprouve toujours le besoin de mettre ses limites à l’épreuve. Préoccupés par le bien-être de l’enfant, les parents formulent des interdictions qui ont surtout pour vocation de les tranquilliser eux. A ce niveau, il faut savoir accepter que ces interdictions vont être transgressées puisqu’un adolescent aime la transgression et le risque. Pour devenir autonome, il a besoin d’explorer, d’analyser, de mettre en pratique les ressources de son esprit et de son corps.

Être à l’écoute sans être permissive et rationaliser

Interdire à votre adolescent de sortir l’incite à vous tourmenter. Réprouver ce genre de comportement est vital. Il faut rester ferme dans votre position de manière cohérente, sans pour autant être hermétique. En d’autres termes, soyez à l’écoute de votre enfant, de ses arguments pour anticiper ses comportements.

La gestion de la crise d’adolescence passe également par la reconnaissance du droit de se tromper en tant que parents. Des parents parfaits n’existent pas. Avoir une image préconçue de votre rôle vous rendra hyper rigide, ce qui aggravera la situation. En cas d’erreurs d’adaptation, en parler avec votre enfant est la solution idéale. Faites-lui savoir que même si vous ne saisissez pas certaines choses, vous vous efforcez pour y parvenir.

Consentir à avoir le mauvais rôle

Les adolescents éprouvent parfois un malin plaisir à ridiculiser leurs parents, à relever leurs erreurs et leurs défauts. Il n’est pas facile pour les parents d’accepter des remarques venant des enfants. Admettre que vous êtes issue de deux générations différentes modérera votre enfant. Car un adolescent a besoin de se distinguer, de critiquer. Il a surtout besoin d’entendre qu’il est différent de vous.

Lui prouver votre amour

L’adolescence étant une période difficile, votre enfant nécessite votre soutien et toute votre attention. Malgré ses erreurs, il ne faut aucun cas le réduire à ses actes. Sanctionnez-le sans pour autant lui faire sentir qu’il est exclu. Montrez-lui que vous l’aimez malgré tout.

Gardez en tête que la crise d’adolescence n’est qu’une passade. Évitez d’imaginer le pire. Si toutefois votre adolescent réunit différents symptômes, il convient de recourir à des professionnels pour que la situation ne dégénère pas.

 


6 visite(s) | mot clés: