Les caractéristiques de l’incontinence chez la femme


 22 Dec, 2017   Etre maman   par : Dolly junker  71 visite(s)

cause de incontinence.jpg
  
  

Selon la statistique constatée en France ces dernières années, l’incontinence touche plus les femmes que les hommes.

Ces fuites urinaires sont généralement dues à la ménopause, à la grossesse et à l’accouchement. Le bon fonctionnement du système urinaire du sexe féminin met en avant trois éléments très importants : les muscles du périnée, le sphincter lisse et le sphincter strié. Le dysfonctionnement de l’un de ces éléments cause l’incontinence. Ce dernier touche directement la commande nerveuse du système urinaire de la femme. Pour des problèmes de fuite urinaire chez la femme nous vous conseillons de consulter un médecin chirurgien gynécologue dans les plus bref délais.

 

Les différents types d’incontinence urinaire chez la femme

Il existe trois grands types d’incontinence chez la femme :l’incontinence urinaire d’effort, l’incontinence urinaire par impériosité et l’incontinence urinaire mixte. Ces derniers types de perte urinaire touchenten plus grand nombre les femmes âgées. Il existe également d’autres sortes d’incontinences qui sont rares : l'incontinence fécale, l'incontinence neurogène et l’incontinence urinaire permanente.

 

L’incontinence urinaire d’effort (IUE)

On parle d’incontinence urinaire d’effort lorsque la personne concernée est victime d’une fuite involontaire d’urine sans pour autant ressentir l’envie d’uriner. Le phénomène se produit généralement après une pression abdominale ordinaire comme tousser, rire ou soulever des charges importantes. L’IUE est causé par le trouble du système ligamentmusculaire qui entraine inévitablement la fermeture du canal de l’urètre.

 

L’insuffisance sphinctérienne et laperte du support anatomique ducol vésicalsont les principaux mécanismes qui touchentl’IUE. L’insuffisance sphinctérienne concerne le dysfonctionnement des sphincters lisses et striés dans la vessie de la femme. De ce fait, le col vésical est doté d’un muscle circulaire qui entraine la fermeture comme l’ouverture de celui-ci quand la personne urine. La perte du support anatomique ducol vésical touche le tuyau qui canalise les urines, communément appelé : la  portion initiale de l’urètre. Son rôle est d’assurer l’appui de la vessie et de l’urètre durant un effort ou la pression abdominale.

 

        L’incontinence urinaire par impériosité

            L’incontinence urinaire par impériosité ou encore l’hyperactivité vésicale est une fuite urinaire caractérisée par le besoin d’uriner très urgent et non retenu. Les fuites sont dues à des contractions anormales de la vessie. La pression que subit cette dernière devient supérieure à celle du sphincter de l’urètre. La contraction de la vessie d’une femme dépend en fait des récepteurs muscariniques, localisés dans le muscle de la paroi vésicale. La contraction de ce dernier est mise en œuvre lorsque l’acétylcholine (une molécule libérée par les neurones) fusionne avec les récepteurs muscariniques.

 

Ce système provoque alors la contraction des mictions et du muscle de la vessie. De façon normale, la molécule acétylcholine est libérée lorsque la femme ressent l’envie d’uriner et ce mécanisme entraine la contraction normale de la vessie.Chez la personne victime de l’hyperactivité vésicale,la molécule acétylcholine est libérée involontairement par le cerveau et ceci entraine des fuites urinaires qui ne sont pas contrôlées.

 

        L’incontinence urinaire mixte

            L’incontinence urinaire mixte associe l’incontinence d’effort et l’instabilité vésicale. Il touche très souvent les personnes d’âge mûr. Les fuites urinaires causées par ce type d’incontinence peuvent être abondantes. Elles surviennent même quand la personne durantla journée comme durant la nuit.

 

L'incontinence fécale

L'incontinence fécale ou l’incontinence anale concernela fuite de selles et de gaz.Généralement, elle est due à des accidents vasculaires cérébraux, au diabète ou encore ay sclérose en plaques. Dans certains cas, les malformations congénitales causées par les imperforations anales causent également l’incontinence fécale.

 

L'incontinence neurogène

            L'incontinence neurogèneest causée par le trouble mictionnel présent chez la personne souffrant de vessie neurologique ou de trouble neurologique. L'incontinence neurogène résulte de l’atteinte du système nerveux central sous commande "végétatif" ou somatique.

 

L’incontinence urinaire permanente

L’incontinence urinaire permanente est rare. Cette fuite urinaire survient sans effort, dans la journée comme dans la nuit et en dehors de tout besoin. L’incontinence urinaire permanente est causée par les informations échangées par le vagin et l’appareil urinaire, surtout en cas de fistule vésicovaginale.

 

 

Les différentes causes de l'incontinence chez la femme

L’incontinence féminine se manifeste par l’absence ou la difficulté à contrôler la vessie. Même si elle se manifeste souvent chez les séniors, les jeunes femmes ne sont pas épargnées. Plusieurs sont les causes de l’incontinence féminine, mais les plus fréquentes concernent l’incontinence urinaire d'effort et l’incontinence urinaire par impériosité.

 

        Les causes de l’incontinence urinaire d’effort

            L’incontinence urinaire d’effort est souvent causée par l’obésité, les traumatismes chirurgicaux, la ménopause, la constipation, latoux chronique, le tabagisme, l’activité sportive et les traumatismes obstétricaux. Ces derniers touchent en grand nombre les femmes qui accouchent et qui subissent des déchirures périnéales.

 

Les causes de l’incontinence féminine par impériosité

            Il existe trois principales causes d’incontinence féminine par impériosité : les causes urologiques, neurologique et idiopathique.Les causes urologiques concernent les irritations de la muqueuse vésicale, les cystites et l’irritation vésicale. Les causes neurologiques englobent les dysfonctionnements du système nerveux autonome qui contrôle l’appareil vésicosphinctérien.

 


71 visite(s) | mot clés: