La puéricultrice, une infirmière pas comme les autres


 02 May, 2016   Puériculture   par : Dolly junker  19 visite(s)

Fotolia_52022510_XS-305x336 (2).jpg
  
  

La puériculture est un domaine professionnel passionnant. La puéricultrice joue un rôle majeur au sein d’une équipe pluridisciplinaire médicale ou sociale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La puériculture est un domaine professionnel passionnant. La puéricultrice joue un rôle majeur au sein d’une équipe pluridisciplinaire médicale ou sociale. Elle est en contact permanent avec les enfants de 0 à 6 ans et les accompagne au quotidien. En maternité, elle aide les parents à mieux s’occuper de leurs enfants en leur prodiguant des conseils professionnels.

Une professionnelle au service de la petite enfance

Le métier de puéricultrice est relatif à la santé des enfants. De la naissance jusqu’à ses 6 ans, un enfant parcourt une période de croissance continue, ponctuée de troubles de santé. L’enfant nécessite ainsi un encadrement professionnel, quel que soit la structure d’accueil dans laquelle il se trouve : néonatologie, crèche, service de pédiatrie, PMI, IME… Le rôle de la puéricultrice est d’assurer les soins élémentaires du bébé ou du jeune enfant. Elle répond à ses besoins, en lui procurant du bien-être. Elle s’occupe de son confort, de son hygiène et de sa sécurité, sans pour autant remplacer la mère. Elle offre également un soutien aux parents via des conseils. La puéricultrice doit toujours garder une distance professionnelle avec la famille et l’enfant.

La puériculture en maternité

En maternité, la puéricultrice détient un rôle essentiel au bien-être et au développement du bébé. Telle une infirmière spécialisée, elle prodigue les premiers soins du nouveau-né :

  • Elle observe les réactions, la peau, la coloration et le crâne du bébé ;
  • elle réalise le score d’appréciation de l’adaptation à la vie extra-utérine (APGAR) ;
  • elle conduit les examens : test de Guthrie, vérification de la perméabilité des orifices, prise des mensurations et des constantes ;
  • elle réalise les soins : administration des médicaments (collyre, vitamine K…)
  • elle met les parents en garde sur le syndrome du bébé secoué, la mort subite du nourrisson et les accidents domestiques.
  • elle conseille les parents sur les manières d'élever le bébé durant les 12 premiers mois de sa vie

Le service de suites de couches

L’aide de la puéricultrice est incontournable avant et après la sortie de l’hôpital du nouveau-né et de ses parents. Dans le cadre des suites de couches, elle joue un rôle éducatif, en accompagnant les parents dans les actes de la vie quotidienne du nourrisson. Elle prodigue des conseils pratiques relatifs aux soins corporels : réalisation du bain, les soins du cordon, des yeux, du visage, les massages… Elle conseille sur les habitudes vestimentaires, les choix alimentaires (allaitement maternel exclusif, artificiel ou mixte) et le portage. Elle donne des explications et des conseils sur les rythmes de vie et le développement psychomoteur du nouveau-né.


19 visite(s) | mot clés: