La mode vestimentaire : un moyen de s’affirmer chez les adolescents


 02 May, 2016   Mode et look   par : Dolly junker  4 visite(s)

512665882-portemanteau-consommateur-boutique-highlights1502 (1).jpg
  
  

L’adolescence est la période au cours de laquelle les jeunes sont en quête de leur identité. Leurs vêtements les aident à s’affirmer, à s’approprier et à maîtriser les choses qui leur échappent.

L’adolescence est la période au cours de laquelle les jeunes sont en quête de leur identité. Leurs vêtements les aident à s’affirmer, à s’approprier et à maîtriser les choses qui leur échappent. Il s’agit d’un révélateur sexuel, social et de style. En choisissant une mode vestimentaire spécifique, l’adolescent se distingue de ses amis, révélant son origine sociale, ses goûts et sa personnalité. Plus important, l’accessoire le met en valeur en dévoilant ou en dissimulant les courbes de son corps. Zoom sur cet outil d’expression corporelle.

Affirmer son identité

La mode vestimentaire traduit l’effet de distinction ainsi que l’appartenance sociale. Elle dévoile notre origine et notre identité. Chez l’adolescent, elle constitue un élément de reconnaissance par la société ou le groupe, l’aidant à s’affirmer et à dévoiler sa personnalité. Dès la naissance, les parents anticipent la garde-robe de l’enfant, en choisissant la couleur des vêtements en fonction de son sexe : rose pour la fille, bleu pour le garçon. Plus tard, ce look joue un rôle de séduction, un moyen de capter l’attention et le regard d’autrui. C’est à travers son style vestimentaire que l’adolescent teste son pouvoir de séduction.

Le vêtement constitue un langage muet qui révèle l’identité, voire l’image de celui qui le porte. Il contribue à créer l’image que l’adolescent perçoit de lui-même, dans le respect de la singularisation. Il montre combien l’adolescent veut se démarquer des adultes, appartenir à une tribu. Ce besoin de reconnaissance est crucial pour la construction de son identité.

Un style et un goût personnalisés

Les adolescents sont des accros de la mode. La démocratisation du marché de la beauté par les stars qui dictent un style que les jeunes imitent facilement en est la raison. A force de vouloir ressembler à la star qu’il admire, un jeune adopte son style vestimentaire. Il prend aussi modèle sur les tendances dans les publicités, les magazines ou les émissions TV. Certains adolescents préfèrent pourtant sortir du lot en adoptant un style insolite comme le style hip hop, gothique ou punk. Leur choix se justifie par la différence de goût ou l’envie d’adhérer à un groupe pour se prémunir des préjugés. S’agissant de styles qui s’éloignent de la mode basique, il est important que l’adolescent se sente dans le confort et que l’habit colle véritablement à sa personnalité.

Un véritable marqueur social

La mode vestimentaire dévoile l’origine sociale d’une personne exactement comme les loisirs numériques qui sont devenus les nouveaux modes de divertissements des adolescents. Cela se constate chez les adolescents issus de la classe populaire et ceux issus de la classe aisée. Pour de nombreuses raisons, le style vestimentaire adopté par la première classe est aux antipodes de celui de la seconde. Cela se justifie par le fait que la classe populaire dont le revenu est faible prête plus attention à leur consommation. La classe aisée fait plus attention à son apparence. Les jeunes de la classe populaire portent des vêtements de sport et de style hip hop. Si leur budget le permet, ils peuvent acquérir des habits de marque dans un style décontracté. Quant aux jeunes de la classe aisée, leur choix se tourne vers des vêtements classe, de marque et de qualité.

 


4 visite(s) | mot clés: