La méthode Singapour : une autre façon d’enseigner les mathématiques


 22 Feb, 2019   Guide pour famille   par : Dolly junker  11 visite(s)

La méthode Singapour.jpg
  
  

Enseigner les mathématiques n’est pas une mince affaire aussi bien pour le corps enseignant que pour les parents d’élèves. La difficulté se situe dans la manière de développer le raisonnement des tout-petits.

Heureusement, les Français peuvent explorer d’autres approches didactiques. Dans cette catégorie, la méthode Singapour se démarque particulièrement en raison de son efficacité.

La méthode Singapour : du concret à l’abstrait

En France et aux États-Unis, l’enseignement des mathématiques repose sur la mémorisation. Cela a pour but d’apprendre aux enfants les concepts de base dans les plus brefs délais. La méthode singapour vise plutôt à améliorer le sens de raisonnement des tout-petits. Pour cela, les adeptes de cette technique appliquent le principe du « concret-imagé-abstrait ».

Dans un premier temps, les élèves manipuleront des objets pour une meilleure compréhension des opérations élémentaires. Plus tard, les exercices seront présentés de manière imagée. Enfin, on privilégiera l’emploi des chiffres pour qu’une abstraction conceptuelle ait lieu.

Comme évoqué plus haut, ce parcours stimule l’esprit scientifique des plus jeunes. Ces derniers seront par la suite en mesure de résoudre des problèmes complexes à condition qu’ils arrivent à les conceptualiser.

Pour les parents d’élèves, cette approche reste assez facile à assimiler. Les pères et les mères de famille seront en mesure d’aider leur enfant à faire ses devoirs. Malgré tout, il faut faire preuve d’ouverture d’esprit pour ne pas le désorienter. De nombreuses personnes commettent l’erreur d’apprendre une autre méthode à leurs progénitures. Ce comportement affectera négativement la scolarité du bambin.

Aujourd’hui, les intéressés peuvent acquérir des manuels et des supports de cours dédiés à cette technique d’apprentissage. En lisant ces ouvrages, on parvient plus facilement à éveiller la curiosité scientifique du tout-petit sans le perturber.

Pourquoi la méthode singapour est-elle efficace ?

Cette méthode permet à l’enfant de développer peu à peu son propre raisonnement. Ainsi, il ne s’agit plus de répéter les techniques apprises à l’école. L’élève va modéliser le problème en vue de trouver une réponse juste. Grâce au principe « concret-imagé-abstrait », les tout-petits arrivent à mieux comprendre les mathématiques.

Les leçons sont également dispensées de manière ludique grâce aux équipements didactiques employés. Chez les plus jeunes, les établissements scolaires choisissent minutieusement les articles dédiés à la pratique des maths. On privilégie les couleurs vives pour capter l’attention des élèves et favoriser leur éveil psychomoteur.

Les spécialistes notent toutefois certains points de vigilance. Le volume d’heures allouées à l’enseignement des mathématiques est plus important au Singapour et à d’autres pays d’Asie. Cela explique en partie l’efficacité de cette approche dans le continent asiatique.

En France, il serait plus conseillé de l’associer à d’autres techniques d’apprentissage. La Méthode Heuristique de Mathématiques (MHM) suit justement cette logique. Pour s’informer à ce sujet, il suffit de faire quelques recherches sur internet.


11 visite(s) | mot clés: