Comment gérer un enfant issu d’une famille séparée ?


 02 May, 2016   Famille séparée   par : Dolly junker  8 visite(s)

5eiplaTg-istock-000007325518xsmall-s- (1).jpg
  
  

Le père, la mère et les enfants sous le même toit constituait le modèle classique de la famille. Aujourd’hui, au nom d’une supposée incompatibilité d’humeur, les couples se séparent et les familles éclatent.

 

 

 

 

 

 

Le père, la mère et les enfants sous le même toit constituait le modèle classique de la famille. Aujourd’hui, au nom d’une supposée incompatibilité d’humeur, les couples se séparent et les familles éclatent. C’est la naissance de la famille séparée. La plupart du temps, la garde de l’enfant est confiée à sa mère. Lorsque les parents décident de refaire leur vie, l’enfant réagit parfois violemment. La raison est qu’il est obligé de faire face non seulement à ses deux parents, mais aussi à deux autres adultes qui jouent de leur autorité sur lui. La situation peut le confondre.En se révoltant, il expose les relations du nouveau couple à plus de complexités. Comment y faire face ?

Responsabilité et devoir

Aucun statut juridique ne délimite le lien entre votre enfant et votre nouveau conjoint. Cependant, votre nouveau conjoint a des obligations et des responsabilités à son égard. Cette ambivalence crée parfois un conflit au sein de la famille séparée. Le parent biologique peut souffrir des choix du nouveau compagnon de son ex-conjoint. Et l’enfant devient prisonnier des disputes des adultes.Comme aucun de ses parents n’est arrivé à asseoir son autorité sur lui,il en profite pour reprocher à son père biologique d’avoir été un abonné absent.

Pour l’enfant, le nouvel ami de sa mère ou la nouvelle compagne de son père est un intrus qui détruit l’intimité instituée au moment de la séparation des parents. Il va délibérément ou instinctivement chercher à empêcher que cette nouvelle relation fonctionne. Cela est d’autant plus logique pour lui qui espère encore pouvoir réunir sa famille naturelle. Malgré ses efforts, le nouveau conjoint se sentira ridicule, car de cette belle histoire d’amour il ne restera que la lutte d'influences.

Comment éviter les conflits en chaîne ?

Dans une famille séparée, le respect de certains principes s’impose pour que chacun y trouve sa place. Il faut éviter que l’enfant se sente comme un invité dans le domicile familial abandonné par l’un des parents biologiques. Une concertation collective est incontournable pour réaménager l’espace, en tenant compte de l’existence et des exigences de chaque membre. Évitez de vous substituer au parent absent en termes d’autorité ou d’affection. Sachant qu’un enfant ne se confiera pas à un étranger, il faut respecter son refus. Vous pouvez aussi lui offrir un portable qui est un excellent loisir numérique, un nouveau mode de divertissement des adolescents, qui pourra l'occuper.

Le nouveau conjoint doit éviter de jouer le rôle du chef de famille décisionnaire si l’enfant s’est habitué à voir son père ou sa mère orchestrer la vie de famille. La meilleure chose à faire serait de débattre à deux des bouleversements dans l’organisation de la famille et face à l’enfant. Il est également très important de s’adapter au mode de vie de l’enfant, sans pour autant s’effacer. Enfin, faire semblant d’aimer l’enfant serait peine perdue puisqu’il le ressentira. Laissez le temps faire les choses. Lorsque vous l’aurez séduit, sa confiance en vous sera complète.


8 visite(s) | mot clés: