Comment être heureux dans une famille monoparentale ?


 02 May, 2016   Famille monoparentale   par : Dolly junker  5 visite(s)

une-famille-monoparentale-10506251errfd_2041.jpg
  
  

Le concept de la famille monoparentale n’est pas un fait nouveau. Toutefois, le phénomène gagne considérablement du terrain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le concept de la famille monoparentale n’est pas un fait nouveau. Toutefois, le phénomène gagne considérablement du terrain. Une personne sur cinq élève un enfant sans son conjoint. La plupart sont des femmes qui doivent songer à l’éducation, à la gestion du quotidien et à leur propre vie sentimentale pour garantir l’épanouissement de leurs enfants et le leur. État des lieux de ces familles de la nouvelle génération.

La séparation, un catalyseur de la monoparentalité

Les familles monoparentales se diversifient dans la mesure où les situations et les événements qui ont conduit à cette situation diffèrent de ceux d’il y a 40 ans. Si avant la monoparentalité résultait du décès du conjoint, le concept a largement évolué. Aujourd’hui, cette situation se justifie dans 80% des caspar la séparation et le divorce des parents. La plupart des mères célibataires choisissent cette façon de vivre bien plus qu’elles le subissent.

Il est possible qu’en élevant seule votre enfant vous viviez des situations difficiles dans votre famille monoparentaleVotre enfant peut être d'un tempérament plus agressif, il est de ce fait nécessaire de lui montrer une certaine autorité. Une bonne organisation et un soutien approprié de votre entourage vous aideront dans vos batailles. Votre famille fonctionnera de nouveau en se réappropriant son équilibre. Il se peut qu’elle soit mieux organisée qu’à l’époque où vous étiez en couple. En vous éloignant de tout conflit et de tout état de stress, vous aurez plus de temps à vous consacrer à vos besoins et à ceux de votre enfant.

L’organisation de la famille monoparentale

La séparation constitue un événement important pour les parents et l’enfant. Elle implique le deuil de la vie antérieure et l’apparition de la famille monoparentale. Qu’elle soit voulue ou non, la monoparentalité mène parfois à des conflits, à des troubles psychiques ou physiques, à des difficultés financières et à l’isolement. La création d’un réseau de soutien est incontournable pour que vous et votre enfant vous adaptiez rapidement à cette transition. Établissez une liste de toutes les personnes susceptibles de vous apporter de l’aide sur le plan affectif, financier, matériel et relationnel.

La réorganisation de votre temps contribue également au bonheur de votre famille monoparentale. Anticipez les activités de la semaine à venir. Établissez un horaire quotidien pour les courses, les rendez-vous et les activités de détente. Il est important que vous favorisiez la stabilité, en établissant des règles sur les horaires du repas, du bain, de télévision… Cela sécurise votre enfant. Retenez les habitudes qui ont ponctué votre vie de famille avant la séparation. Et au besoin, instaurez-en de nouvelles. Il est aussi important que vous imposiez vos limites et sachiez dire non.

Enfin, rappelez-vous que vous avez besoin de moments de détente et de repos pour vous ressourcer en vue de l’application de la discipline que vous avez établie. Un bon sommeil, une alimentation saine, la relaxation, du sport, une oreille confidente… Ce sont autant de facteurs qui vous mettront dans des conditions favorables pour le bon fonctionnement de votre famille. Cette vie sociale contribuera au développement de votre enfant.


5 visite(s) | mot clés: