Adopter des animaux de compagnie : les bienfaits pour les enfants


 15 Jan, 2019   Guide pour famille   par : Dolly junker  13 visite(s)

Adopter des animaux de compagnie les bienfaits pour les enfants.jpg
  
  

Source de débats constants chez les adultes, l’adoption d’un animal de compagnie pour les enfants ne fait pas toujours l’unanimité. Pourtant, de nombreuses études ont démontré que cela est particulièrement bénéfique pour le développement du tout-petit.

Plus qu’un compagnon de jeu, un chiot, par exemple, aide l’enfant à développer son sens de la responsabilité, son estime de soi ou son respect pour les êtres vivants.

L’animal de compagnie pour développer les capacités sociales de l’enfant

Aujourd’hui, plus de la moitié des foyers possèdent des animaux de compagnie. La majorité des parents ont compris que cette décision apporte plus d’avantages que d’inconvénients pour leurs tout-petits. Selon de nombreuses études, cela permettrait effectivement d’améliorer le comportement social de l’enfant.

Le fait de vivre quotidiennement aux côtés d’un animal facilite la socialisation lorsque le petit grandira. En effet, dès son jeune âge, il apprendra à appréhender l’animal et à adopter une approche adaptée pour se faire accepter. Au fil du temps, cela développera également chez le jeune la tendresse et la valeur d’un être cher, puisque l’animal sera sans aucun doute son premier ami.

Dans le même registre, avoir un lapereau, un chiot ou un chaton comme fidèle compagnon aidera l’enfant dans l’acquisition du langage et l'amélioration de la motricité. En grandissant, le bébé pourrait effectivement être tenté de suivre son partenaire de jeu dans ses déplacements. Ainsi, il fera naturellement des efforts pour ramper ou marcher. Enfin, vivre avec un animal transmet au tout-petit le sens de la responsabilité, car il devra s’en occuper. On parle ici des petites promenades, des toilettes et de l’alimentation quotidienne.

Quelques conseils pour choisir l’animal de compagnie adapté pour son enfant  

La présence d’un animal de compagnie à la maison favorise le développement de l’enfant. Néanmoins, le choix du compagnon à pattes ne devrait pas uniquement provenir des parents. Puisque cela concerne le bien-être du tout-petit, il est tout à fait naturel de consulter ses préférences.

La plupart des jeunes de 3 à 10 ans préfèrent les petites boules de poils. Ainsi, 70% des enfants diront qu’ils voudraient un chiot ou un chaton. Mais les lapins et les cochons d’Inde peuvent aussi devenir de véritables partenaires de jeu. Par ailleurs, au fil des années, de plus en plus de foyers se tournent vers les espèces peu ordinaires comme les cochonnets, les autruchons, les canetons, voire les lézards. Chaque compagnon à pattes peut être bénéfique pour le petit.

Afin d’accompagner le jeune dans ses choix, les parents peuvent s’y prendre par plusieurs manières. Il faut d’abord lui apprendre l’existence des différents animaux par le biais des livres, des vidéos ou du coloriage. Cette dernière méthode est particulièrement conseillée, car elle incite le tout-petit à s’amuser dans son apprentissage. Pour cela, on peut imprimer des images sur un site de coloriage d’animaux, comme coloori. À la fin des séances, le petit aura une idée sur le compagnon à pattes qu’il voudra adopter.


13 visite(s) | mot clés: